Les apprentissages du CP : Lire, écrire compter e

Lire, écrire, compter : qu’est-ce qu’on apprend en CP ?

Ça y est ! Votre petit entre en CP ! Deux lettres qui marquent l’entrée de votre enfant dans la cour des grands et des apprentissages fondamentaux. Chantal D., enseignante en cours préparatoire, revient sur les principales notions abordées durant cette année.

L’entrée dans la lecture

On dit souvent que l’enfant apprend à lire en CP. En réalité, il s’y est préparé tout au long de ses années de maternelles, et poursuivra son apprentissage pendant l’école primaire. En CP, votre enfant entre dans la lecture : il commence par décoder des syllabes, puis des mots et enfin des phrases, avec l’objectif de pouvoir déchiffrer n’importe quel mot en fin d’année, y compris ceux qu’il n’a jamais rencontrés. Vous verrez, ça le fera grandir d’un coup ! Il se dira « ça y est, je suis grand, je sais lire ». Car savoir lire, c’est pouvoir être libre. Pouvoir lire les consignes, être autonome et partir à la découverte d’autres domaines, pas seulement celui de la langue, mais aussi l’histoire, la géographie, les maths…

 

L’apprentissage du geste graphique

En CP, les enfants travaillent le geste graphique qui va leur permettre d’écrire et de communiquer : ils apprennent à tracer les lettres cursives, les signes de ponctuation, les majuscules… Tant que ce geste n’est pas bien maîtrisé, ils utilisent le crayon à papier. Comme ça, on ne barre pas, on ne rature pas, on ne met pas l’accent sur l’erreur. S’ils se trompent, ça n’est pas grave : ils effacent et recommencent ! C’est ainsi qu’ils apprennent. Et quand le geste devient plus assuré, ils utilisent le stylo à bille.

 

La découverte des mathématiques

En CP, les enfants découvrent les bases de la numération, la compréhension de la suite du nombre et de la transformation : qu’est-ce qui change ? Qu’est-ce qui revient quand on compte ? Je peux vous dire que ça n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît ! 11, 12, 13, 14…90 : ce ne sont pas des termes logiques ! Il s’agit donc d’acquérir tout le vocabulaire associé à la numération.

On commence également à calculer. Mais pas en demandant directement à un enfant de nous donner le résultat de 2+3 : c’est trop abstrait. Pour lui, ça ne veut rien dire ! En CP, on est encore beaucoup dans la manipulation : on associe des objets, on ôte des quantités. L’enfant a besoin de vivre la situation, de manipuler pour comprendre. C’est un point de départ important. Une fois ces éléments assimilés, on peut passer à l’écrit.

 

Savoir vivre avec les autres

Comme en maternelle, votre enfant va poursuivre sa socialisation : apprendre à partager avec les autres, s’entraider, s’écouter, se comprendre, se tolérer, accepter les différences… Tout ça, c’est compliqué pour un enfant ! Mais ce sont des choses qui doivent être appréhendées dès le plus jeune âge. Elles ne sont d’ailleurs pas spécifiques au CP. Ces apprentissages et découvertes vont se poursuivre tout au long de sa scolarité, et bien au-delà !

Propos recueillis par Clémence Richard

À LIRE EGALEMENT 

Le guide pour réussir la rentrée en CP

10 conseils pour réussir l’entrée en CP 

Publié le